Skip directly to content

5 « A » pour améliorer le conseil et le suivi des personnes âgées en pharmacie

Les personnes âgées ont un risque important de présenter des maladies chroniques, une fragilité et d’être polymédiqués. Cependant, ils font aussi partie de cette tranche de  la société qui accorde de la valeur à leur santé, à leur indépendance et au bien-être.1 Avancer en âge peut entraîner une détérioration de la santé et des capacités physiques ou cognitives.1

L’optimisation des médicaments est essentielle pour une bonne prise en charge des soins pharmaceutiques aux personnes atteintes de morbidités et de handicaps  multiples lorsqu’elles avancent en âge, comme l’explique le professeur Nina Barnett1, une pharmacienne consultante spécialisée dans la prise en charge des personnes âgées dans un récent article publié dans le « Journal of Medicines Optimisation » . Nina Barnett y décrit certaines stratégies pour aider les professionnels de la santé à améliorer leur communication avec les personnes âgées qui sont confrontées à des difficultés physiques ou cognitives.1

En pharmacie, une assistance optimale peut être apportée en appliquant la méthode PETAL, consistant à prendre en compte les besoins du patient en terme de Patience, Environnement, Temps, Attention et Langage1 comme suit:

  • Patience, Empathie et Compassion – ayez le bon état d’esprit pour vous concentrer sur votre patient. Soyez en empathie plutôt que d’avoir de la sympathie. Ne parlez pas de vos expériences personnelles et focalisez-vous sur la façon d’améliorer la santé de votre patient.
  • Environnement – demandez à votre patient ce que vous pouvez faire pour qu’il se sente à l’aise et demandez-lui quel endroit de votre pharmacie lui convient le mieux. Réfléchissez à ce qui convient le mieux à un patient atteint de déficiences auditives ou cognitives ou de problèmes de mobilité.
  • Temps- une consultation peut prendre plus de temps avec les personnes âgées, surtout avec ceux qui ont des déficiences cognitives ou une mobilité réduite.
  • Attention- accordez toute votre attention au patient. Posez des questions ouvertes et attendez la réponse. Posez des questions de clarification pour mieux comprendre le point de vue de votre patient.
  • Langage- Dans la mesure du possible, utilisez un langage, des phrases et des mots simples pour aider à maintenir le fil de la conversation. Si le patient a des problèmes de mémoire ou de compréhension, utilisez des images, des diagrammes ou des mots comme supports lors de la consultation.

Pour structurer une consultation, Nina Barnett recommande d’utiliser la règle des « 5 A »1, qui est utile pour réaliser des conversations courtes et ciblées avec les personnes âgées :

  1. « Ask » demandez au patient ce qu’il attend de la consultation. Ne présumez pas que vous savez ce qu’il veut.
  2. « Acknowledge » reconnaissez la situation du patient. Ne le jugez pas s’il exprime une opinion avec laquelle vous n’êtes pas d’accord.
  3. « Address » attardez-vous sur les problèmes du moment et attelez-vous à trouver ensemble une solution en demandant au patient sa perception des choses, celle-ci pourra être confirmée ou modifiée s’il y a lieu. Soyez attentifs à chaque opportunité de promouvoir la santé le cas échéant.
  4. « Accept » acceptez la décision du patient. S’il prend une décision avec laquelle vous n’êtes pas d’accord, assurez-vous qu’il a compris les risques et les  bénéfices, mais ne le jugez pas. Cela permet de « garder la porte ouverte » pour de futures conversations.
  5. « Agree Actions » : mettez-vous d’accord sur des actions en demandant à votre patient ce qu’il compte faire, comment il le fera et ce que vous acceptez de faire. Convenez d’un planning de suivi précis et de la manière dont ce planning sera communiqué aux autres professionnels de la santé, ainsi que des mesures à prendre en cas de problèmes avant l’échéance prévue.

Nina Barnett conclut en disant que les pharmaciens jouent un rôle important dans l’identification des besoins des personnes âgées grâce à des interactions dans le cadre de consultations personnalisées qui peuvent aider à améliorer la santé et le bien-être du patient.1

 

Référence : Barnett N. Improving pharmacy consultations for older people with disabilities; Journal of Medicines Optimisation, Volume 2, Issue 4, December 2016

filing number : 180273 - March 2018

0